Modalités d’inscription à l’Ordre

CONDITIONS GENERALES POUR S’INSCRIRE DANS UNE SPECIALITE TECHNIQUE DE L’ORDRE

Destinée aux candidats à l’inscription à l’une des sections de spécialité technique :

PIECES CONSTITUTIVES DU DOSSIER DE CANDIDATURE

1°  lettre de demande d’inscription adressée au président

2°  Curriculum Vitae CV détaillé

3°  Extrait de naissance datant de moins trois mois

4°  Extrait du Casier judiciaire datant de moins trois mois

5°  Certificat de résidence datant de moins de trois mois

6°  Certificat de nationalité sénégalaise légalisée par le greffier en chef du tribunal départemental  ou pour les ressortissants d’un Etat membre de l’UEMOA ou convention d’établissement ou accord de reciprocité pour les ressortissants d’un Etat membre de l’UEMOA ou d’un Etat Etat siggnataire d’un accord de coopération avec le Sénégal 

7°  Copies certifiées conformes des Diplômes spécialisés pour chaque section concernée ou leurs équivalences délivrées par les autorités Universitaires

8°  Attestation de prise en pratique professionnelle ou en stage délivrée par un expert membre de l’ONES

09°  Deux photos d’identité

10°  Une enveloppe timbrée portant l’adresse complète du candidat

11°  Lettre d’engagement sur l’honneur

12°  Photocopier l’ensemble du dossier en 18 exemplaires plus l’original à déposer au Secrétariat de l’Ordre.

NB :

1°/ Le candidat doit préciser sur sa demande s’il s’agit :

  • d’une inscription en pratique professionnelle en Cabinet d’une durée incompressible de deux (02) ans.
  • d’une durée de trois (03) ans si les conditions posées par l’article 44 du Décret n°2020-2421 du 31 décembre 2020.
  • d’une inscription directe, si sont remplies les conditions posées à par les articles 45 et 46 du décret n° 50 du Décret n°2020-2421 du 31 décembre 2020. 

2°/ L’attestation de prise en charge délivrée par un expert inscrit au tableau de la section concernée est une pièce maîtresse pour un examen favorable de la candidature.

3°/ Les équivalences de diplômes universitaires sont établies par la Commission nationale de Reconnaissance de Classement et d’Equivalence du Ministère de la Fonction Publique et de la Transformation du Secteur public. 

4°) Pour les inspecteurs des Impôts, en plus du dossier, ils doivent fournir l’attestation de mise en retraite en lieu et place de l’attestation du maître de stage.